Destination Fatick

Conseil: si vous êtes en pirogue et que vous voyez arriver un orage il est préférable de s’arrêter sur une île en attendant que ça passe… sauf si vous savez très bien nager et que vous aimez vous faire peur. J’aurais une autre suggestion à faire suite à mon expérience personnelle : refusez toute embarcation dirigée par un enfant ou adolescent, car cela arrive fréquemment, et malheureusement ils sont moins expérimentés et manient plus difficilement les pirogues qui font plusieurs tonnes ! Il y a quatre semaines, une pirogue chargée de 4 personnes nous est passée par-dessus, à Ndangane. Dans notre pirogue il y avait deux famille expatriées, 4 adultes et 6 enfants dont un bébé. Si nous avons tous eu la chance de ne pas être frappés de plein fouet par le nez de la pirogue qui a balayé la nôtre (certains d’entre nous sont passés dessous), mon mari a eu la jambe transpercée alors qu’il s’était projeté en arrière avec le bébé pour y échapper. Nous avons frôlé la catastrophe, avec un retour en urgence aux urgences, plusieurs semaines d’allers et retours en clinique et un risque infectieux énorme, avec dans notre chance, le fait que l’os n’a pas été touché : la jambe a juste été transpercée des deux côtés pour s’arrêter à l’os, l’artère n’était pas loin non plus. Bref, juste pour dire d’être prudent, même en vacances.

Les normes pour être accompagnateur ne sont pas les mêmes en France qu’au Sénégal pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas de contrôle au Sénégal. Dès que vous parlez tourisme avec quelqu’un, cette personne se prétend guide histoire de se faire un peu d’argent en vous accompagnant quelque part. Les vrais guides sont censés avoir une carte, si vous voulez être sûr de la personne avec qui vous partez demandez à la voir. Je suis établi à Ndangane campement et je propose toutes sortes de prestations de qualités.

Sapp est un petit coin paisible : cases typiques en paille ou en dur, enfants qui s’amusent dans la rue et crient toubab dès qu’ils voient une personne blanche passer, adultes chaleureux et curieux de savoir ce que vous faites là, chèvres à tous les coins de ruelles, vous me direz un village comme tant d’autres ! Je vous répondrez non ! Sapp se démarque de bien d’autres localités. Comment ? Grâce à sa fromagerie ! Oui quand on est français et qu’on vit au Sénégal pendant un petit moment, se procurer du fromage est primordial voir vital!

Me voici donc dans la fromagerie de Sapp avec Daba, une femme exceptionnelle…toujours le sourire, pleine d’humour, motivée et travailleuse. Dans son atelier, elle commence à m’expliquer étape par étape la fabrication du fromage de chèvre, mais également de yaourt, qu’elle confectionne avec du lait de vache. Une étape à ne pas manquer…intéressant, instructif, agréable !

Tourisme dans la région de Fatick au Sénégal

Le Sénégal est un pays de l’Afrique de l’ouest bordée par l’océan Atlantique. La région de Fatick constitue l’une des 14 régions administratives du Sénégal. Située à l’ouest du Sénégal, la région de Fatick est une destination qui attire de nombreux touristes notamment en raison de ses côtes paradisiaques et bien d’autres curiosités qui valent le détour. Elle figure à la 4e place des destinations touristiques les plus prisées du Sénégal.

Lorsqu’on évoque les vacances, on a principalement en tête les fabuleuses plages où on peut s’adonner au farniente. La région de Fatick constitue une destination idéale pour ceux qui apprécient de bronzer au soleil et piquer une tête dans l’océan, avec ses 65 km de côtes. Parmi les villages qui accueillent les touristes on retrouve notamment, Palmarin, Foundiougne, Toubacouta, Dionewar ainsi que Ndangane. Hormis la plage, Fatick possède un grand patrimoine qui vaut le détour de partir à sa découverte.

Les passionnés d’histoire apprécieront particulièrement de partir sur les traces du royaume de Sine. Il s’agit d’un ancien royaume sérère, la troisième ethnie du Sénégal. On prend connaissance avec ce patrimoine de la région de Fatick dont le symbole était notamment le drapeau blanc, en signe de paix. Au gré de ses visites on a notamment l’occasion de découvrir les vestiges de la cour royale de Sine ou encore le cimetière des reines de Diakhao. Tous les deux ans au mois de juin se tient dans la région de Fatick le Festival Foundiougne ou Fesfou. L’événement est composé de nombreuses activités sportives et culturelles.

Les escort Paris de http://www.6annonce.com apprécient beaucoup les escapades qui leur donnent l’opportunité de faire de nouvelles découvertes. Dans le cadre d’un voyage au Sénégal, pourquoi ne pas emmener une escort Paris avec vous. Les expériences sont beaucoup plus intéressantes si on les fait à deux. Les hôtels de la région de Fatick ont une belle structure vous permettant de passer un agréable séjour.

Pour goûter aux spécialités sénégalaises, de nombreux restaurants sont ouverts. L’escort Paris appréciera certainement de goûter à un plat de Thiéboudienne, en d’autres termes, du riz au poisson. Le poisson est très présent dans la cuisine sénégalaise, du fait que la pêche est la première activité économique du pays. Du côté des boissons, c’est l’occasion pour vous et votre escort Paris de goûter à la fameuse bissap. La boisson est obtenue à partir d’une décoction de fleurs rouges, un véritable régal.

Pour les aventureux, ils seront plus attirés par une visite des îles de Saloum. Le delta du Saloum constitue une des plus grandes réserves de mangrove en Afrique. La ballade se fait en pirogue, où on a le plaisir de passer d’un îlot à l’autre le tout bercé par le chant des nombreux oiseaux qui ont élu domicile dans le delta. Parmi les oiseaux qu’on peut rencontrer, on peut citer notamment les flamants roses, les marins-pêcheurs, les pélicans, et autres calaos. Pour les passionnés de pêche, la mangrove est une réserve de plus d’une centaine d’espèces de poissons.

Découvrez